Skip to content
soin-pour-chevaux

Les matériels de soin pour chevaux

Le cheval est un grand mammifère de la famille des équidés. C’est un animal qui nécessite un grand soin et beaucoup d’attention. Pour son bien-être, il est indispensable de choisir les bons matériels. Ceux-ci doivent être choisi en fonction de la conformation de l’animal et à la discipline pratiquée.

Comment faire pour prendre soin des chevaux ?

Prendre soin des chevaux est d’une importance capitale afin qu’ils puissent rester en bonne santé. Pour cela, il faut s’occuper de son alimentation, de son logement, de sa toilette mais le plus important est d’anticiper les problèmes. Il faut dans ce cas prévoir un budget de 250 euros minimum par mois. Mais en plus de cela, on doit aussi avoir du temps. En ce qui concerne le logement du cheval, s’il vit au pré, il faut qu’il ait accès à un abri tout le temps  durant toutes les saisons. L’endroit doit être propre, bien nettoyé, confortable et le protège contre les intempéries. Cet abri peut être une cabane, une écurie ou un simple coupe-vent. Et il  ne faut pas oublier la litière pour qu’il puisse dormir. Quant à sa nourriture, le cheval doit manger de 14h à 16h. Son alimentation doit constituer de céréales, des fourrages et de la paille. L’estomac de cet animal possède une capacité de 15 à 18 litres. Il est conseillé donc de diviser au moins en trois rations journalières. Pour l’eau, il a besoin de 20 à 40 litres par jour.

Par ailleurs, la toilette fait aussi partie des soins qu’il faut faire aux chevaux. Elle commence par le pansage  qui doit être pratiqué quotidiennement. Après, il faut nettoyer les pieds, la crinière, les sabots et la dentition.

Les matériels qu’on doit utiliser pour prendre soin des chevaux

Les matériels de soin pour chevaux sont très nombreux sur le marché pouvant répondre à tous les besoins de l’animal. On peut citer par exemple les onguents pour l’entretien des sabots, des shampoings démêlants pour sa douche et des balances pour chevaux pour surveiller leur poids. Lorsque vous effectuez le pansage du cheval, il faut se munir d’une étrille pour décoller la boue et les souillures incrustées sur les parties charnues du corps. Et pour démêler la crinière, on doit utiliser un peigne en plastique à grosse dents.

A part ces matériels, il faut aussi munir de selle, de mors, de protections et d’enraiements. Mais, une fois que la selle est bien choisie, d’autres accessoires ne doivent pas être oubliés comme les étriers, une sangle et une bavette. Cette dernière évite au cheval de se blesser pendant les sauts d’obstacles si l’animal effectue des courses sur haies. Quant à la sangle, elle a l’avantage de faciliter la respiration du cheval. Elle peut être en cuir ou en nylon.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*