Skip to content

Micro-station d’épuration : utilisation, avantages et fonctionnement

Lorsqu’une maison individuelle ne peut pas bénéficier de l’évacuation publique, il faut bien trouver une solution pour assurer où vont aller les eaux usées domestiques. L’utilisation de la micro-station d’épuration permet d’apporter une solution à  long terme à ce problème.  En plus, le système assure un fonctionnement continu sans grand risque de panne.

 

Utilisation d’une micro-station d’épuration

 

Une micro station d’épuration 78 est un système tendant à recueillir les eaux usées d’une maison et à les traiter par la suite.  Elle remplace la fosse toutes eaux, le filtre à sable ou la fosse septique.  Ce dispositif répond aux besoins d’une maison ne pouvant pas se raccorder à un égout ou à un réseau d’assainissement public quelconque. Autrement dit, ce mode d’assainissement écologique est destiné aux maisons individuelles. En effet, après leurs traitements, les eaux usées sont soit rejetées dans le sol si la nature et la règlementation locale le permettent, soit envoyé en fossé, vers des eaux pluviales. Les eaux reviennent ainsi généralement vers le milieu naturel. Mais au-delà de ce système individuel, il existe aussi un micro station d’épuration 78 semi-collective. Sa capacité permet de servir à de petits immeubles, à des lotissements, à des maisons d’hôtes ou à des gîtes entre autres. Il existe de la même façon un type de micro-station d’épuration à vocation collective. Il convient dans ce cas à une commune, à des hôtels ou à des campings.

 

Avantages de l’utilisation d’une micro-station d’épuration

 

La micro station d’épuration 78 fonctionne automatiquement à gravitaire et sans électronique. Autrement dit, aucune pompe ou élément électrique présent dans le système, risque d’entrainer une panne. Le système est donc assuré de marcher continuellement. En plus, elle fonctionne avec une basse fréquence de vidange, ce qui la rend plus économique. Ce système a été conçu à part cela  pour durer, de manière à assurer un fonctionnement sur le long terme. Une garantie sur plusieurs années accompagne en principe ce type d’installation. En ce qui concerne la pose, elle se fait rapidement et sans grande difficulté. En plus, la micro-station engage un minimum d’espace. Sa robustesse permet de l’enterrer sous la cour et gagner ainsi en espace, comme si  aucun système ne se trouve sous terre.

 

Fonctionnement d’une micro-station d’épuration

 

Pour pouvoir traiter les eaux usées, une micro station d’épuration 78 est composée de bactéries installées à l’aide d’un support dans le système. Elles se nourrissent des micro-polluants pour diminuer la pollution de l’eau. La démarche d’assainissement commence ainsi par une décantation primaire, pour passer ensuite à une réaction biologique et se terminer par une clarification de l’eau. Lors de la première phase du processus, les anaérobies-des bactéries ne consommant pas d’air- assimilent une partie de matières solides contenues dans les eaux à traiter une fois qu’ils décantent. Une masse de graisse et de cellulose se forment à la surface de l’eau et se liquéfient et se trouvent digéré. Le dispositif de ventilation expulse les gaz sur la partie supérieure afin d’écarter un risque de mauvaise odeur. Ensuite, le dispositif insuffle de l’air à l’aide d’un surpresseur et crée de fines bulles à l’aide de diffuseurs. C’est de cette manière que se développent les aérobies-des bactéries consommant de l’oxygène et crée le biofilm. C’est aussi dans cette phase que l’ammonium se nitrifie. Enfin, les résidus de matières en suspension dans les eaux usées se séparent dans le processus de clarification. La dénitrification continue. Les boues secondaires se sédimentent et se déposent au fonds du clarificateur. Cet ensemble est ensuite renvoyé à l’aide d’une pompe ou d’un airlift, donc de tout système de recirculation vers le décanteur primaire.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*